ORIGINES

Depuis 2009, les équipes de la Région (agents, acteurs extérieurs et élus) expérimentent de nouveaux procédés de travail collectifs, différents de ce que l’on a coutume de pratiquer au sein de l’administration. Retrouvez ici 6 ans d’un travail « en marge » qui a permis la mise en place du Labo d’innovation publique du Conseil régional.

La Champagne-Ardenne,
un « Territoire en résidence »…

De janvier 2009 à juin 2010, en partenariat avec l’association La 27e Région*, trois lycées champardennais ont dessinés la politique publique différemment.

Architecte, designer, ingénieur, anthropologue, médiateur culturel, sociologue, des équipes pluridisciplinaires ont travaillé avec les usagers des établissements (lycéens, agents, enseignants…). Que ce soit pour réinventer un lycée « à haute qualité humaine » (Lycée Croix-Cordier à Tinqueux), pour imaginer un nouveau « campus du futur ouvert » (Lycée Jean Moulin à Revin), ou pour repenser la gastronomie et les circuits courts alimentaires au lycée (Lycée du Balcon des Ardennes à Saint-Laurent)… la créativité et la co-conception ont permis de remettre du sens et de l’ergonomie dans les outils du quotidien.

* La 27e Région est une association qui entend jouer le rôle de « laboratoire de transformation publique ». Elle conduit des programmes de recherche-action (Territoires en résidences, La Transfo) visant à tester de nouvelles méthodes avec les acteurs publics. Elle fait le pari de la pluridisciplinarité en mobilisant des compétences issues du design et de la conception créative, des sciences sociales (ethnologie, sociologie de terrain, observation participante) ou encore des pratiques amateurs (do it yourself, éducation populaire etc).

… la Champagne-Ardenne en pleine TRANSFO…

En continuité, d’octobre 2011 à mai 2014, toujours avec la 27è Région*, une nouvelle équipe pluridisciplinaire s’est embarquée, pendant dix semaines et sur trois ans, au coeur de notre administration cette fois-ci. Objectif : être un laboratoire provisoire d’innovation publique, et aboutir à un laboratoire permanent.

Ce « co-travail » avec les agents, les élus, les citoyens et l’écosystème territorial a permis de tester, en situation réelle, la future fonction « innovation », son organisation, sa flexibilité, sa transversalité, son positionnement dans l’organigramme administratif, etc

Concrètement :

  • des Rencontres « participatives » avec les Jeunes ont été organisées pour récolter leurs visions des actions régionales,
  • des équipes de jeunes reporters se sont infiltrées au sein de l’Hôtel de Région pour mettre des visages sur des fonctions administratives,
  • des temps de réflexion sur l’innovation publique ont permis de prendre de la hauteur,
  • des moments fédérateurs ont soudés une équipe administrative en pleine TRANSFOrmation,
  • et enfin la co écriture du projet de LABO de la Région Champagne-Ardenne.

… le LABO !

Le LABO d’innovation publique a ouvert ses portes le 1er janvier 2015 et a été officiellement inauguré le 24 avril 2015, par Marilyse Lebranchu, Ministre en charge de la Décentralisation et de la Fonction publique.

Rompre avec la conventionnelle salle de réunion, son tableau, son écran, et utiliser d’autres méthodes de travail pour remettre le citoyen au cœur des actions de la Région. Se rencontrer autrement, pour penser autrement… c’est bien ce que le LABO propose aujourd’hui, installé au cœur de l’Hôtel de Région, rattaché directement à la Direction générale des services.

 

© 2015 Le LABO d'innovation publique de la Région Grand Est