Rénover l’action publique !

Pas de pipette ni de blouse blanche : le Labo d’innovation publique de la Région Champagne-Ardenne est d’abord un endroit où élus et agents de la collectivité peuvent désormais se retrouver pour échanger et imaginer une autre façon de gérer la collectivité ou de mener les politiques publiques.

Rompre avec la conventionnelle salle de réunion, son tableau, son écran, et utiliser d’autres méthodes de travail pour remettre le citoyen au cœur des actions de la Région. Se rencontrer autrement, pour penser autrement…

Le Labo est d’abord un lieu convivial, avec des espaces de travail, d’exposition, et de créativité, pour libérer l’imagination. Le LABO, c’est aussi une manière de travailler différente, inspiré du Design. Revenir à la source du problème, faire AVEC les usagers et plus seulement POUR, tester les solutions avant de les développer, mixer les équipes pour multiplier les points de vue… Depuis 2010, les élus et les agents de la Région mettent cela en pratique pour les actions Jeunesse. 4 ans de travail « en marge » qui ont aujourd’hui leur aboutissement naturel : un Labo d’innovation publique au sein du Conseil régional.

« La société bouge. La vague technologique a bouleversé notre rapport au monde. Les modes de vie et le rapport au temps changent. L’action publique doit s’adapter. Pas simple de réinterroger des modes de fonctionnement ou d’évaluer ses actions dans la gestion quotidienne. Mais le Conseil régional a fait le choix de reposer la question de l’efficacité de son action sur le territoire, convaincu que l’innovation aujourd’hui passe par la co conception. » Jean-Paul Bachy.

En Champagne-Ardenne, cette démarche expérimentale a débuté en 2010, en partenariat avec l’association la 27e Région. Association qui explore de nouvelles façons d’améliorer la conception et la mise en œuvre des politiques publiques. Point de départ pour notre territoire : la politique Jeunesse, où comment repenser les dispositifs régionaux AVEC les jeunes. C’est en allant à leur rencontre sur les territoires, en partenariat avec les acteurs de terrain (MJC, Ligue de l’enseignement, …) que le contact a été pris. Des « Rencontres Région Jeunes » qui ont permis de revoir la carte Lycéo, développer une application smartphone spécifique (Supercapps), se réinterroger sur les problèmes de mobilité, d’orientation… une immersion dans les problématiques Jeunesse pour mieux répondre aux besoins.

Déjà expérimentée en Europe du Nord et reconnue au niveau national par Madame la Ministre, Marylise Lebranchu – en visite en Champagne-Ardenne en février 2014 – ce mouvement de modernisation de l’administration prend doucement racine en France (Fabrique de l’Hospitalité à Strasbourg, un Laboratoire en PACA, la Fabrique en Pays de Loire…). Bientôt peut-être un laboratoire gouvernemental comme au Danemark, ou un laboratoire européen ? Les discussions ont lieu. D’évidence, les méthodes issues des sciences humaines, du design de services et de l’innovation sociale ont beaucoup à apporter à l’administration et au politique. Il faut redonner de la place à l’expérience et pas seulement à l’expertise. Ecouter, rencontrer, rapprocher les gens, Aller sur place, prendre le poul de notre territoire, de ses habitants, pour pouvoir être en mesure de faire évoluer l’action publique qui les concerne.

C’est bien le programme des prochains mois pour le Labo champardennais !

© Le LABO d'innovation publique de la Région Grand Est